//PUDC.

PUDC.

Le Programme d’urgence de développement communautaire vise à contribuer à l’amélioration de l’accès des populations rurales aux services sociaux de base à travers la mise en place d’infrastructures socio-économiques. La finalité du programme est d’améliorer significativement les conditions de vie des populations et de favoriser l’implication des acteurs locaux dans le développement  économique et social de leur localité.

Objectifs du projet

L’objectif global du présent programme est de contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie des populations  par une lutte plus soutenue contre les inégalités sociales, à travers l’accès durable aux infrastructures et services socio-économiques de base, et la création d’une économie locale.

Effets escomptés

§  Effet 1 : L’accès des populations aux infrastructures et équipements socio-économiques de base (pistes rurales ; hydraulique ; énergie et équipements de production agricole et de transformation) est renforcé;

§  Effet 2 : La productivité des populations rurales et la production agricole et animale à travers l’accès aux équipements de production et de transformation,   et aux services financiers sont renforcées et valorisées ;

§  Effet 3  Les capacités des acteurs institutionnels, groupements professionnels et acteurs locaux en entreprenariat rural, en leadership et maîtrise d’ouvrage / œuvre, et gestion communautaire sont renforcées;

§  Effet 4 : Le système de suivi et d’évaluation géo référencé est mis en place et opérationnel.

 

Acteurs et Bénéficiaires

Au niveau opérationnel, le Programme cible les villages les plus défavorises des régions  de Louga – St louis – Matam – Fatick – Diourbel – Kaolack – Kaffrine – Tambacounda –Thies. Plus spécifiquement,  Le Programme ciblera les femmes et les jeunes à travers les organisations communautaires de base, les associations de producteurs ; les Porteurs de Projets, les Ménages Pauvres, les Organisations Communautaires de Base, les Conseils de quartier, les Comités Villageois de Développement, les Comités Inter-villageois de Développement, les Associations de Personnes en Situation d’Handicap et PVVIH.

De manière spécifique, il s’agira d’accompagner d’une part les femmes ainsi que les jeunes porteurs d’initiatives économiques ayant un impact sur le développement de leur terroir, la création d’emplois et la croissance inclusive dans la gestion des filières porteuses retenues.

Il s’agira également d’encourager et d’assister les petites et Moyennes entreprises sur tout le processus de gestion de la filière ainsi que les entreprises rurales individuelles, familiales et communautaires.

Au niveau institutionnel, le Programme va accompagner le renforcement des capacités des structures étatiques décentralisées, les élus locaux, le secteur privé.

Source:http://www.sn.undp.org

TAGS:
Suivez-nous sur les réseaux sociaux.
0