//Ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent (PSE),Dr. Cheikh Kanté,

Ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent (PSE),Dr. Cheikh Kanté,

Pas trop connu des Sénégalais, Dr Cheikh Kanté a occupé le devant de la scène depuis que le Président Macky Sall l’avait nommé au poste de Directeur général du Port autonome de Dakar (Pad).

De capacitaire en droit au doctorat .
Ses collaborateurs le décrivent comme un bosseur qui a fait son trou en surmontant les obstacles d’un chemin sinueux. Son curriculum vitae officiel en témoigne. Modeste capacitaire en droit venu du bled fatickois, il parvient à obtenir deux doctorats en sciences de gestion de l’université d’Orléans et de Paris Dauphine. Auparavant, il avait déjà défriché le terrain des études avec un brevet technique de comptabilité et de gestion d’entreprise, une maîtrise professionnalisée de gestion des entreprises et des organisations au Cesag de Dakar… La liste est longue qui justifie que, dans ses cercles d’amitiés et de fréquentation, on l’affuble du qualificatif de «tête bien faite». .

Diplômé, mais également écrivain, à sa manière, rappelle son cv. À son actif, Cheikh Kanté a produit des ouvrages comme «La camisole de force», «Les 500 mots de la gestion à l’ère du numérique» ou encore «Management du capital humain». Ce dernier livre a été coécrit avec des auteurs dont le professeur Paul Valentin Ngobo de l’Institut d’administration des entreprises à l’Université d’Orléans. «C’est un homme qui a beaucoup travaillé dans sa vie pour arriver à ce stade. Il n’a pas froid aux yeux lorsqu’il s’agit du travail. En réalité, c’est un bosseur. Or au Sénégal, on n’aime pas les bosseurs», se désole Aby Ndiaye, fraîche retraitée du Pad.

Après sa nomination comme nouveau ministre auprès du président de la République chargé du Plan Sénégal émergent (PSE), le Dr Cheikh Kanté a exprimé  sa volonté de conduire le Sénégal vers l’émergence.

‘’Vous conviendrez avec moi de la hardiesse de la tâche et sa noblesse’’, a-t-il déclaré après le premier conseil des ministres, suite à la formation du nouveau gouvernement. Il a annoncé qu’il va, dès à présent, ‘’prendre le taureau par les cornes pour hisser » le Sénégal parmi les pays émergents, rapporte l’agence de presse sénégalaise.

L’ex-directeur du Port autonome de Dakar s’est dit honoré de la confiance renouvelée du président de la République qui a porté son choix sur sa « modeste personne’’ pour administrer un programme aussi stratégique que le PSE.

A l’en croire, le PSE est un ‘’moteur à propulsion qui va faire croître le Sénégal et le hisser vers l’émergence et après le développement’’.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux.
0