//Forum Francophone de Dakar/15-16-17 Novembre 2018.

Forum Francophone de Dakar/15-16-17 Novembre 2018.

Le ministre de l’Intégration africaine, du Népad et de la Francophone, Mbagnick Ndiaye, a procédé, hier, à l’installation du comité scientifique chargé des préparatifs de la première édition du Forum francophone de Dakar. Prévue dans le courant du mois de novembre prochain, cette rencontre permettra au Sénégal de consolider sa place de pays phare au sein de cette organisation internationale.

« La Francophonie comme facteur d’intégration par l’innovation numérique : enjeux et perspectives ». Tel est le thème de la première édition du Forum francophone de Dakar dont le comité scientifique vient d’être installé par le ministre de l’Intégration africaine, du Népad et de la Francophonie. Au total, c’est une dizaine de membres qui composent ce comité, devant se charger des préparatifs de cette rencontre internationale prévue, dans le courant du mois de novembre prochain. Le forum de Dakar, comme l’a rappelé Mbagnick Ndiaye, compte se positionner en vue d’être une plateforme de proposition et de prospective, sur le devenir de l’espace francophone. Evénement innovant qui compte renforcer la vocation francophone du Sénégal ; il va réunir, « selon une périodicité annuelle ou biennale, des décideurs institutionnels du secteur privé et du monde de l’économie, des acteurs de la société civile et du monde associatif, des intellectuels et des chercheurs ».

L’installation du comité scientifique conduit par le professeur Mbaye Thiam, est d’après le ministre, la première étape vers la tenue de ce forum « inédit » qui ,pendant trois jours , réunira des experts autour de 5 tables rondes consacrées à des thématiques liées, entre autres, à l’éducation et à la formation, à l’information, aux médias et communication, également à la culture et à la créativité.

« Nous essayons de nous inscrire dans les orientations fixées par son Excellence Monsieur le Président de la République, visant autant à renforcer le pôle francophone de Dakar et à contribuer au rayonnement de notre pays et de la sous-région (l’Afrique de l’ouest). Et, quelle plus grande légitimité pour cela, que la Francophonie, née en Afrique de l’Ouest, et dans le développement de laquelle de hautes personnalités de notre pays et de notre sous-région ont joué des rôles éminents», a dit le ministre Mbagnick Ndiaye.

Se prononçant sur le thème du Forum, le professeur Mbaye Thiam a indiqué que le numérique comporte des enjeux sur le plan géopolitique, économique et social. Ce qui, de son point de vue, appelle à des démarches nouvelles, des ajustements et des orientations afin de positionner davantage la Francophonie dans les questions et politiques internationales. Par rapport à l’organisation du Forum, il a annoncé la mise en place d’une stratégie, dès la semaine prochaine.

Plus d’infos: https://forumfrancophonedakar.org/

Source: le soleil

Suivez-nous sur les réseaux sociaux.
0