//Programme sénégalais pour l’entrepreneuriat des jeunes (PSE-J)

Programme sénégalais pour l’entrepreneuriat des jeunes (PSE-J)

Le Programme Sénégalais pour l’Entreprenariat des Jeunes (PSE-J) s’inscrit dans la réforme globale de l’alignement de l’offre de formation économique, a fait savoir, mercredi à Dakar, l’universitaire chargé du projet Aminata Sall Diallo.

Selon elle, il  s’agit d’une réforme phare dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE) ayant comme objectif stratégique de pouvoir développer des compétences pour la productivité et la compétitivité. Elle apprend que le PSE-J  prend en charge les actifs productifs mais également l’insertion des diplômes de l’enseignement supérieur car 31% des diplômes de l’enseignement supérieur ne sont pas insérés.

Le  PSE-J a pour but de permettre sur l’ensemble du territoire national, à un jeune ayant au minimum un BAC +2 de devenir l’entrepreneur de son propre destin. Pour ce faire, il lui permettra de bénéficier d’une double compétence, d’être formé à l’entreprenariat et au savoir faire sectoriel, a-t-elle expliqué.
Mme.Diallo a souligné par ailleurs que les secteurs concernés vont varier à chaque session et concernent les domaines prioritaires du plan Sénégal émergent. Il s’agit donc d’aider les porteurs de projets à formuler leur plan d’affaire et les accompagner à tous les stades d’avancement avec une formule pédagogique associant étroitement la formation, le conseil et le suivi personnalisé .

Le PSE –J vise à former des créateurs d’entreprises, de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes,  de créer un nouveau lien entre les entreprises et les jeunes entre autres. Il est attendu de ce projet des créateurs d’entreprises bien formés et bien encadrés, de la création de nouveaux liens entre les entreprises et les jeunes, de  lutter contre le chômage des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur …  avec des perspectives de faire du PSEJ un modèle de réussite et l’exporter vers d’autres pays africains , mettre en place de structures d’accompagnement de la politique de l’entreprenariat entres autres .

470 candidats vont bénéficier de cette formation d’entreprenariat au terme d’un  recrutement, dont le processus a été complètement dématérialisé avec au départ plus de 6000 inscrits .La formation offre plusieurs atouts dont un diplôme qui correspond aux besoins économiques, une formation professionnalisante, des spécialistes variés répondant aux besoins de l’économie sénégalaise.

Source:lejecos

Suivez-nous sur les réseaux sociaux.
0