//« Deliver for good » peut aider à évaluer les 25 ans de la plateforme de Beijing.

« Deliver for good » peut aider à évaluer les 25 ans de la plateforme de Beijing.

La campagne « Deliver for good » a été officiellement lancée ce jeudi à Dakar (Sénégal), avec comme ambition d’initier un « plaidoyer donnant la priorité aux filles et aux femmes dans les politiques de développement durable ».

Cette campagne doit être une « opportunité » pour le Sénégal de « faire le bilan des 25 années de mise en œuvre de la plateforme de Beijing », a estimé la présidente du réseau Siggil Jigeen, Mme Safietou Diop.

Entre autres objectifs, a-t-elle poursuivi, « Deliver for good » va aider le pays à résorber les gaps, particulièrement dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’accès aux ressources pour parvenir à un développement équitable et durable.

Appuyée par le gouvernement Canadien, cette campagne a ressemblé divers intervenants en vue de promouvoir l’inclusion des femmes dans le développement durable au Sénégal.

Le lancement de la campagne « Deliver for good » inaugure les nouveaux efforts déployés par le Sénégal afin de favoriser des changements durables pour les filles et les femmes, a encore dit Mme Diop.

Après le lancement mondial de la campagne en 2016 à Copenhague (Danemark) et de sa formule nationale au Kenya en 2018, le Sénégal devient ainsi le 2ème pays mettant en œuvre cette approche innovante qui mise sur le plaidoyer et les communications entre différentes organisations et secteurs en faveur des filles et des femmes’’, a précisé la présidente du réseau Siggil Jigeen

« Deliver for good » devra également contribuer à faire avancer la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) ainsi que la phase2 du Plan Sénégal émergent (PSE2).

L’ancien Premier ministre Aminata Touré, également marraine du lancement, a réitéré son soutien à la campagne, mettant en exergue l’importance de favoriser l’égalité de genre au Sénégal.

La campagne va surtout permettre d’insister sur les ‘’répercussions positives de l’investissement au profit des filles et des femmes afin que les décideurs comprennent le rôle central que joue l’égalité des genres dans tous les efforts en matière de développement’’, selon Mme Touré.

L’ex Premier ministre du Sénégal a en outre, rappelé que le Sénégal est déjà une « référence » en matière d’égalité des genres, soulignant toutefois la nécessité de relever certains défis dont celui du maintien des filles à l’école et lutter contre les mariages précoces.

L’Ambassadeur du Canada à Dakar, Lise Filiatrault, a, pour sa part, indiqué que la campagne « Deliver for good » constitue une réelle opportunité de créer une plateforme pour ‘’travailler ensemble afin de promouvoir les droits et le bien être des filles et des femmes’’.

Initiée par « Women Deliver », la campagne s’effectuera avec l’appui de ses partenaires sénégalais dont le Réseau Siggil Jigeen et Energy 4 Impact, ainsi qu’une coalition de plus de vingt partenaires.

En effet, la campagne « Deliver for Good » rassemble des gouvernements, des ONG, le secteur privé et des jeunes du monde entier et des pays pilotes dans le but d’obtenir une accélération des investissements à la fois politiques et financiers dans les domaines de l’égalité de genre et de la santé, des droits et du bien-être des filles et des femmes.

Cette année, les participants se sont engagés à mettre en avant trois points essentiels que sont : l’accès aux ressources de l’énergie propre surtout pour les femmes et les filles, la santé reproductive et l’éducation.

Le lancement au Sénégal, de la campagne « Deliver for good » survient en prélude à la Conférence mondiale de « Women Deliver », prévue du 3 au 6 Juin 2019 à Vancouver (Canada) et à laquelle prendra part une délégation sénégalaise.

Source:

Suivez-nous sur les réseaux sociaux.
0